Role play sur une base des Loups-garous de Thiercelieux… et autres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eloradae

avatar

Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Sam 15 Fév - 20:44

La porte de l'auberge refermée derrière elle, Calairiel se précipita pour chercher sa soeur. Ciel qu'elle allait vite ! Le faible état de santé de l'elfe ne l'aidait guère. Sa soeur ne fut toutefois pas bien difficile à trouver, son physique tranchant avec celui des habitants du bourg.


- Miunthel attends !


Calairiel arriva à sa hauteur essayant de reprendre son souffle.

- Où vas-tu comme ça ? À peine nous nous retrouvons que tu repars ? Je crois qu'il serait temps de discuter... 

L'elfe redoutait ce moment mais il faudrait bien y passer...
Revenir en haut Aller en bas
Tamyou

avatar

Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Dim 16 Fév - 8:18

Korsinla regarda sa soeur. Elle avait déjà du mal à imaginer qu'elle s'était réellement jeter à la poursuite des ravisseurs de ses soeurs tant son caractère territorial et casanier était légendaire dans sa forêt.
Et a peine sa soeur retrouvée celle-ci comptait déjà battre la campagne avec un groupe de sous races mal armé, alors qu'il fallait retrouver encore Lörelïn leur cadette.


Se tournant vers sa soeur, ses cheveux virevoltant dans un mouvement gracieux, elle la dévisagea d'un regard implacable, la cicatrice fraiche sur le visage de celle-ci lui déchirait le coeur mais elle devait être ferme. La dispute ne concernant qu'elle et sa soeur elle parla en elfique.

Nous venons, comme tu dis, a peine de nous retrouver et tu retrouves déjà tes travers. Ton enlèvement ne t'a donc rien appris?
Les autres races, et même hélas certains elfes ne sont pas dignes de confiance. Nous avons déjà été roulé par le batelier et ils seront nombreux autres, peut-être même au sein de ces ploucs la bas dans la taverne.

Ton excès de confiance a attirer le malheur sur nous. Je veux retrouver Lörelïn, si ton but est de partir par mont et par vaux avec les sous races, nous n'avons plus rien à nous dire!

Ces gens là ne nous comprennent pas, les liens telelment éphèmère qu'ils ont avce leur famille les rendent insensible, il parait même qu'il tue leur propre famille des fois. Mais avoir des morts à pleurer est bien plus facile que d'avoir des vivants à chercher!



Dis moi ce qui t'es arrivée et d'où t'es tu échappée que je reprenne la piste, je ramènerai notre soeur, avec ou sans ton aide.

Korsinla avait encore beaucoup à dire mais même une elfe doit reprendre son souffle après une telle tirade.
Elle ne voulait pas faire culpabiliser sa soeur, mais elle voulait savoir son choix, elle, ou la compagnie des autres races.
Revenir en haut Aller en bas
Eloradae

avatar

Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Dim 16 Fév - 12:44

Calairiel serra des poings devant l'obstination de sa soeur. Korsinla voyait le monde à travers des œillères, comme la plupart des elfes de sa famille d'ailleurs. Cela avait été une des raisons qui avait poussé la jeune elfe rousse à partir loin des siens. Elle lui répondit en elfique :

- Je vais te raconter ce qui s'est passé, après, libre à toi de t'obstiner dans ton choix...

Tu connais le récit jusqu'à un certain point... inutile de revenir dessus... lorsque Lörelïn et moi reprîmes connaissance, nous étions saucissonnées à l'arrière de chevaux et solidement attachées. La cadence était très rapide et je ne me souviens pas avoir vu le moindre village ni la moindre personne étrangère... ils se déplaçaient dans la forêt avec une aisance surprenante pour des humains... Enfin nous arrivâmes à des montagnes et nos ravisseurs en retrouvèrent d'autres. Nous n'étions pas les seules captives. Il y avait d'autres elfes et des humaines également, d'un âge très jeune. Lörelïn était très mal.... heureusement on nous donna de quoi nous nourrir et je laissai ma part à notre cadette. 

Calairiel stoppa son récit. Raconter ses souvenirs revenaient à les revivre, mais elle devait le faire, pour sa soeur...


- Nous étions toutes affaiblies et aucune de ces femmes ne savaient ce qu'ils attendaient de nous. Ils nous injuriaient et nous lançaient des regards à faire frémir d'horreur... Lorsque la nuit fut venue, j'enlaçais fort Lörelïn et priait les dieux pour que rien n'arrive. J'entendis des femmes hurler et je m'efforçais de boucher les oreilles de notre soeur...


Une larme coula doucement sur la joue de Calairiel.


- Le lendemain, des hommes vinrent nous chercher à notre tour mais déchantèrent vite.

Calairiel esquissa un sourire.

- Au lieu de trouver les deux jolies elfes qu'ils avaient capturées, ils découvrirent notre peau infestée de plaques et de pustules. J'avais, pendant la nuit, frotté notre corps avec une herbe qui pousse dans des contrées que j'ai visité il y a quelques années. La vieille femme d'un village utilisait cette herbe pour faire croire à des malédictions lorsque des jeunes filles étaient promises à des hommes qu'elles n'aimaient pas. Tout rentrait dans l'ordre lorsque leur famille renonçait au mariage... Lörelïn et moi devons donc la sauvegarde de notre honneur au savoir et à la ruse d'humaines...

L'elfe avait bien insisté sur le dernier mot.

- Ils étaient paniqués puisque les symptômes ressemblaient largement à une maladie connue dans l'Empire pour être très contagieuse et mortelle. Ils nous ont isolés des autres et évitaient soigneusement tout contact. Pendant un temps, j'ai cru qu'ils nous tueraient mais survint un nouveau groupe dans lequel se trouvait plusieurs de leurs chefs...

Elle s'arrêta, ne savant comment poursuivre...

- Korsinla... c'étaient des elfes. Des elfes ! tout s'expliquait... comment ils nous avaient trouvé, l'aisance qu'ils avaient pour emprunter la foret... Ils vinrent nous examiner et j'eus peur un instant qu'ils découvrent la ruse. Lörelïn n'avait pas compris la situation... elle pensait que nos frères étaient venus nous sauver et ils ignorèrent totalement toutes ses complaintes... elle était dévastée...

Elle avala péniblement avant de poursuivre :

- Les humains semblaient seulement attendre leur venu. Ils reprirent le chemin, nous enfermant dans des cages de bois tirés par des chevaux. Ils ne passèrent par aucune ville et traversèrent forets et collines. Heureusement, j'avais encore assez d'herbes pour continuer la supercherie mais cet elfe ne cessait de me surveiller. La nuit, je faisais semblant de dormir mais j'entendais leur conversation. Nous étions des marchandises qu'ils comptaient louer d'abord puis vendre ensuite aux plus offrants. Ils avaient notamment un client à Ertburg qui les embêtait car le convoi ferait un détour. Néanmoins ils trouvèrent une solution car le lendemain ils m'arrachèrent à notre soeur. J'eus à peine le temps de lui donner le sachet d'herbe que l'elfe qui passait son temps à nous surveiller et deux humains m'emmenèrent avec lui et deux autres femmes. Ils me firent monter à cheval et nous primes le chemin d'Ertburg. Mes pustules commençaient à disparaître, je me devais d'agir vite... Un soir je ramassais de la serpentine, cette mousse vert sombre qui pousse dans les forêts. Je réussis à la cacher dans ma bouche et à la recracher dans la marmite, prévenant les deux autres prisonnières. Les humains mangèrent leur repas mais devant notre refus à manger le notre, l'elfe eut des soupçons et refusa le sien. Lorsque celui-ci fut endormi durant la nuit, je rampais vers les humains qui se tordaient de douleur et coupais mes entraves  et celles des femmes à l'aide de leur poignard. Elles s'enfuirent pendant que je cherchais l'elfe qui avait disparu de sa couche. Malheureusement, il me prit par surprise et me rua de coup, me faisant perdre ma lame ! Il riait... Il disait que j'étais une imbécile et que jamais je ne reverrais ma soeur... Qu'une fois qu'elle passerait la route de la Vieille Forêt, elle serait présentée à son maître et que ses tourments commenceraient réellement... Folle de colère je donnais un coup désespéré vers sa partie la plus sensible, ce qui le mit encore plus hors de lui. Il ramassa le poignard et visa mon visage, me faisant saigner abondamment. C'est alors que les deux femmes que j'avais délivré l'assommèrent par derrière. Je ne sais ce qui me prit à ce moment là... je ramassais la lame et poignardais tout son corps en hurlant désespéramment. J'ai... tué... massacré un elfe Miunthel....

Calairiel regardait ses mains comme si elle revoyait tout le sang qu'elle avait fait couler avec. Elle se faisait horreur... 

- Puis je perdis connaissance. J'avais avalé malgré moi un peu de serpentine, ce qui me rendit malade plusieurs jours. Les deux femmes avaient trouvé un ermite dans les collines qui prit soin de moi. Sa connaissance des plantes me sauva. Dès que je fus en mesure de partir je le fis, je traversais les collines de Kolsa pour arriver à Krugenheim. Delà, je pris le bateau pour me rendre à Wurtbad et me rapprocher de la Vieille Forêt. Le capitaine ne vous a pas trompé, il s'agissait bien de sa destination...

Calairiel soupira, elle était lasse... avoir revécu ces évènements la vidait de toute son énergie...

- Ce que je retiens de tout cela, Miunthel, est que cette attaque a été orchestrée par des elfes et que ceux qui m'ont aidé à survivre, par leur ruse, leur courage ou leur bonté étaient des humains. À nous deux, nous arriverons peut-être à retrouver notre soeur mais jamais à la délivrer ! Libre à toi de partir, mais moi je me joins à cette compagnie que tu as rencontrée. Ce n'est pas un hasard si les dieux ont voulu les mettre sur notre chemin. Pour Lörelïn, je décide de les suivre et j'espère que tu en feras autant.
Revenir en haut Aller en bas
Tamyou

avatar

Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Dim 16 Fév - 13:31

Korsinla avait écoutée le récit de sa soeur, émue de ses douleureuses épreuves.


Cependant elle lui fit remarquer:


Que ce soit des elfes derrière tout cela ne m'étonnes pas, notre race est intelligente, mais ces humains, et autres races que tu aimes tant, ne sont bons qu'à être manipulés. Ils cherchent constamment les ennuis, comme cette fille à la taverne! J'avais déjà montré ma désaprobation, faut-il une confirmation écrite de chaque attitude pour ceux-là? Ils n'ont aucun instinct et réfléchissent pour eux même, a cause de leur courte vie peut-être, mais à peine pense t-il à leurs rejetons ou leur entourage si cela ne les sert pas!


Je ne dis pas qu'il n'y a pas des exception et que tu eu la chance d'en voir, mais qui te dis que CE groupe est sur? Les as-tu regarder? Et de plus celle qui est le plus proche d'être une meneuse est elle aussi une elfe! Et tu voudrais que je leur fasse confiance car toi tu le fait? Toi qui as un instinct comparable à celui d'un bulot?


Korsinla se promis de s'excuser auprès des bulots, qui avait certainement bien plus d'instinct de conservation que sa soeur.


Tout le monde me reproche mon attitude sur le bateau, mais est-il simplement venu à l'idée d'un seul d'entre vous que le capitaine pouvait ne pas être honnête? Qui prouvait qu'il ne nous aurait pas égorger une nuit?
Si ce sont des elfes qui tirent les ficelles c'est encore plus inquiètant, et me ballader dans une compagnie ou nul ne dit ni ses buts ni ses motivations ne m'intéresse pas, j'aime autant trouver ma route seule, sans personne pour me poignarder dans le dos.


Korsinla, même si elle pouvait à la rigueur reconnaitre certains bon points aux autres races du point de vue de sa soeur ne raisonnait pas comme elle.


Tu dis que les deux humaines sont venus assomer l'elfe responsable de ta cicatrice : c'était autant dans leur intéret que dans le tient! Car une fois que tu aurais été incapable de bouger, il les aurait poursuivie et rattraper sans peine.
Il n'y a pas qu'une manière de pense Calairiel. Ni la mienne ni la tienne ne sont entièrement bonne.


Elle s'approcha et prit les mains de sa soeur dans les siennes


Le sang qui a coulé dessus ne sera bientot plus seul, quelque soit la voie que tu choisiras.


Pour ma part je ne suivrai pas une compagnie qui ne m'a pas un seul instant donné la moindre raison d'avoir confiance en ses membres. C'est du bon sens.
Si tu n'as rien à répondre je vais au port.


Korsinla attendit quelques instants en réfléchissant à toutes les nouvelles informations en sa possession. Pour les elfes, elle n'avait rien dit mais elle en avait tué un dans la forêt. Mais elle ne connaissait pas cette race... ce qui l'inquiètait au plus haut point. Elle se dirigerait de toute façon vers la vieille forêt, à pied ou en bateau epu lui importerait. Elle retournerait certianement manger un morceau à l'auberge et passer la nuit avant de partir, cela lui économiserait une ration et elle serait en forme, la fatigue se faisait sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Eloradae

avatar

Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Dim 16 Fév - 14:53

- Si j'ai quelque chose à répondre. Tu as tort de penser que mon instinct de conservation est si médiocre. La preuve en est que je suis maintenant devant toi et que j'ai préservé l'honneur de notre petite soeur. Sans compter que j'ai passé nombre d'années solitaires à parcourir l'Empire sans m'attirer d'ennuis. Je n'ai pas ton talent au combat mais j'ai d'autres atouts dont tu es complètement exempt.


Calairiel essayait de bien choisir ses mots pour mieux percuter sa soeur.

- Tu es faible ici, Korsinla. Tu doutes de tout et de tous car tu ne connais rien. Bien sûr que le capitaine aurait pu mentir mais si tu avais fréquenté autant d'hommes que moi, tu aurais su que les humains répondent également à des codes et que celui-ci n'avait rien de mauvais. S'il avait voulu nous tuer, il l'aurait déjà fait avant. J'étais sa seule passagère avant que vous n'embarquiez et il n'a nullement cherché à me faire du mal. Ensuite, tu n'as  peut-être pas tort pour les humaines qui ont frappé l'elfe mais rien ne les obligeait ensuite à me conduire auprès de l'ermite. Elles auraient pu me laisser mourir sur place mais elles ne l'ont pas fait. Crois en mes longues années d'expérience, il est préférable de voyager avec cette compagnie que seules. Je ne te demande pas de sympathiser, simplement de les ignorer et de me laisser faire...
Revenir en haut Aller en bas
Tamyou

avatar

Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Dim 16 Fév - 15:37

Korsinla n'avait pas envie de perdre une nouvelle fois sa soeur. Mais elle n'avait pas envie non plus de suivre ces inconnus. Elle se contenta de répondre:


Tu as bien vu que les ignorer ca ne leur va pas! ce sont eux qui me cherche des noises. Et si vous suivre signifie me taire, je préfère bien me débrouiller seule. Tu as beau avoir parcouru l'empire, et sauver temporairement la vertue de notre cadette, car n'ai aucune illusion, elle n'aura jamais assez d'herbes jusqu'à tant que nous la trouvions, et un elfe finira par se rendre compte de la supercherie, tu ne connais pas tout.


je n'ai pas toujours vécu dans la forêt...


Korsinla se mordit la lèvre. Elle avait de nombreuses années de plus que ses soeurs, qu'elle avait élevées.


Mais elle ne leur avait jamais dit ce qu'elle avait fait avant. Et elle ne comptais pas en parler ni maintenant, ni jamais.


Elle rebroussa chemin et repartit vers la taverne, un repas chaud lui ferai du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Eloradae

avatar

Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   Dim 16 Fév - 16:35

La dernière phrase attira l'attention de Calairiel, sans pour autant chercher à en savoir plus. Elle savait que Korsinla était très avare pour donner des détails de son passé. Toutefois, le fait qu'elle rebrousse chemin était pour Calairiel une victoire. Cependant elle se garda fort bien de le montrer à sa soeur.

- J'aurais dû mieux choisir mes mots... je ne te demande pas de te taire mais d'observer. Comme lorsque tu essayais de m'apprendre à chasser. Tu m'as appris que ton art exigeait beaucoup de patience et une attitude calme et posée... montre moi comment procéder... 

L'elfe suivit donc sa soeur vers la taverne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Dans le village de Marburg - dispute entre soeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit moment de détente entre soeur [LOUANNE]
» [Quête] Le passé, le village et le mage. [PV Aerdris]
» Promenade dans le village de Godric's Hollow
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Werevolves have never gone :: Le jeu de rôle Warhammer :: L'aventure-
Sauter vers: