Role play sur une base des Loups-garous de Thiercelieux… et autres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NOEL, bloody Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Tamyou

avatar

Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 10:29

De petits groupes se forment ici et là. La salle est remplit de bie, de bonne humeur, nous célébrons la nativité après tout. J'entame une danse entrainant et aussitôt des couples se lient le temps d'un tournoyement, se délient, se séparent et se retrouvent.


Le corps me passionne, les corps sont ma passion. J'observe les courbes, les angles de ceux qui au son de ma viole sont un instant mes pantins.


Puis le silence se fait. Je m'approche d'une dame pour déclamer quelques vers à sa beauté mais la cloche nous appelle. La messe de la Nativité.


Je me met au dernier rang et j'observe en silence les corps pliés, recroquevillés, ces corps salis qui aujourd'hui vont se purifier. Pour certains seulement, d'autres se complaisent dans leur puanteur, ils sont légions ces saintes gens.


Mon regard se porte sur la croix, sur le corps du fils de notre seigneur, un corps torturé, détruit, souillé mais son visage tellement doux et aimant me réconforte, c'est le plus beau corps que je connaisse et aucun vivant n'a jamais égalé cette beauté de bois, de cire, de marbre, de mort...sauf ma Marie et sans doute est-ce la raison pourquoi Il l'a rapellé à ses côtés.


La messe est finit et je gagne la cuisine ou l'on m'informe que ma renomé me vaut une chambre, pas une belle chambre mais un bon atelas de paille et une couverture épaise, pour moi qui dort dans les fossés la plupart du temps c'est une chambre royale.
Je prend un morceau de viande et je part me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
sourispunk

avatar

Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 49
Localisation : dans les sapins

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 10:51

N' ayant pas assisté a cette messe , car  ne croyant plus en rien et n ayant plus la foi , due aux croisades que j avais participé , et vu bien des horreures ainsi que mes frères d'arme mourir.

J'ètais resté la , a regarder tous ce monde , melangé de manants , de nobles , de courtisans , de ménestrels ,de religieux ; un mélange  plutôt  hétéroclyte et n'etant pas habitué a cottoyer autant de monde, je ne preferais pas trop me melanger.

trainant pres du buffet avait grignoté quelques mets , les serveurs s 'attelaient  a dresser la table pour le banquet de noel.

je décidais d attendre la fin de la messe , pour m'installer  et trouver une place a coté de quelqu 'un de plaisant  pour les yeux et pour  l esprit .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par sourispunk le Sam 28 Déc - 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eloradae

avatar

Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 11:05

Alexiel avait assisté à la messe avec un silence religieux comme sa mère lui avait appris. Le banquet qui suivit fut magique. Jamais elle n'avait goûté d'aussi bons mets ! Mais la fatigue arriva bien vite. Sa mère était toujours occupée et le serait sans doute jusqu'à ce que le dernier invité aille se coucher. Discrètement, elle s’éclipsa et se rendit aux écuries. Celles-ci étaient désertes de présence humaine. Les chiens étaient toujours fidèles au poste et veillaient sur les chevaux contre d'éventuels bêtes sauvages et voleurs. Ils l'accueillirent en glapissant gaiement. Alexiel sortit des morceaux de viande et d'os de sous sa robe, qu'elle avait subtilisés lors du banquet. Sa mère allait la gronder pour les tâches, mais tant pis !

- Après tout, Noël c'est aussi pour les animaux, comme pour le petit âne ! Alors vous avez aussi le droit à votre part ! 

Elle s'allongea doucement dans la paille fraiche et s'endormit pelotonnée contre les chiens, le sourire aux lèvres. Ses rêves furent peupler de chansons de ménestrels, de jongleur de feu, de beaux seigneurs et de grandes dames...
Revenir en haut Aller en bas
zabrion



Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 12:32

zab n aimé pas trop les bondieuseries , c était la première fois qu il assisté a une si grande messe , suivie le mouvement tout simplement ,pour se trouve dans les dernier rang .
sa lui conviens  plus que  bien ,il baille au corneille, tout ces beaux gens son plein de ferveur , ils croient vraiment que ainsi il gagneront  un place dans les cieux  .(il secoue la tete avec désapprobation )
puis son regard et attiré par toute les dorures derriere  le pretre , bougeoir et autre instrument d on il connait point le nom
ces yeux brilles sous tant de richesses.

son regard continu a vagabondé croise le regard de jolie épi de blé lui (lui souri) , petit chaperon rouge est par la bas croit il
ils ont etaient séparer lors de la cohue .enfin le calvaire est fini  ...dans un amen.


il est un des premiers a sortir  du saint  lieux de culte .

le preux solitaire et déjà attablé .


encore un homme  de bien peu de foie , bizarre pour un homme de haut rang ou alors les signes religieux lui ferai peu etre peur ...
tant de chose étranges  j ai déjà vu par de la des bois .
Revenir en haut Aller en bas
Estel

avatar

Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 17
Localisation : camp mercenaire

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 12:59

Elle n'aimait pas trop les messes mais sa grand-mère l'avait éduquée dans le respect de la religion. durant l'office elle avait été séparée de Zabrion. Elle le trouvait assez drole.
à la fin de la messe, elle le retrouve attablé , et s'approche de lui

- puis je m'installer près de vous Messire ?
Elle ne lui laisse pas trop le temps de répondre, et s'installe à ses côtés.
- très bel office et très bon sermon , n'avez vous pas trouvé ?
Revenir en haut Aller en bas
zabrion



Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 14:33

vers la table seigneuriale il se dirige  , graçes a ces viles flatteries  une place  lui a était attribue par le maitre des lieux  tout au bout du bout de cette immense tablé .
 elle lui conviens bien il est pres de la grand chemine en coin ou un sanglier  en entier ce fait rotir .avant de s installé il si dirige , passe entre deux gros irish wolfhound  allongé la au chaud , sans peur leur gratte oreille, chose qu ils ont l airent de fort apprécier .

zab sort sa dague coupe cinq gros morceau juteux a souhait, les posent sur assiette.

retourne a sa place , commence a dégusté se délicieux mets .ailes d argent descend des poutres du haut du plafond de la salle du banquet.se pose sur le dossier de la chaise ,piaille , lui aussi veut sa part du festin.


mais qu elle est  pas le plaisir du jeune louvetier d entendre la voix maintenant devenu familiere  du petit chaperon rouge.


-grumpf grumpf  rhobie chez vous! decholé, j ai la bouche pleine ,(avale la viande tant bien que mal pour pas s étouffé)
a vrais dire je connait rien du tout a ces bondieuseries mais les gens avaient de bien aprecier.tu veux peu etre un peu de sanglier , il est succulent et le pain frais et le vin est bon .on bien fait d usé d un peu de flatterie hahahahha.
Revenir en haut Aller en bas
Estel

avatar

Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 17
Localisation : camp mercenaire

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 14:48

elle est amusée par la vaine tentative de son interlocuteur de paraitre un peu civilisé
- ne soyez pas désolée, je suis tavernière pas princesse.
- et vous que faites vous dans la vie ? vous ressemblez à un chasseur

il passe au  "tu" , elle, elle ne le fera pas tout de suite
- oui merci avec plaisir , servez moi une bonne assiette de viande de sanglier
Revenir en haut Aller en bas
Ptit bout

avatar

Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 46

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 15:19

J'ai assisté à la semi réception qui précède la messe, le regard se portant tour à tour sur chaque invité et sur les gueux et manants qui convergeaient vers la grande salle. Le cracheur de feu, impressionnant, les godelureaux qui se disputent les faveurs de la même dame, l'enfant, les gens d'église ... 


La chanson du trouvère m'a ému , elle m'a rappelé ma dame. Par dieu ce qu'elle me manque, j'aurais préféré que mon père présumé vive encore, ainsi je n'aurais pas à supporter ce mariage qui me met dans une rage contenue. 


Plusieurs fois pendant la messe, j'ai senti mon épée me démanger ... n'est-il pas vrai que j'ai arraché ma douce Elvira à un mariage forcé en  interrompant la cérémonie où le prêtre demandait :

- Y a t-il quelqu'un pour s'opposer à ce mariage ?  Qu'il parle ou se taise à jamais.

Cent mille écus voilà ce que m'a coûté ma belle mais je ne regrette pas, j'ai subtilisé le tout à son promis, un horrible sire violent et sans cœur qui terrorisait les paysans. Cent mille écus que son père a accepté, depuis je me suis fait un ennemi mortel du sieur à la triste faconde, le Duc des Castagnettes.


Demain , je vais peut être faire des miennes pendant la cérémonie. J'ai remarqué un soupirail par où mes gens pourront s'introduire. S'il n'y avait pas Elvira ... j'ai peur pour elle, je sais que le Duc des Castagnettes rêve de l'enlever et de la violenter. D'ailleurs, il doit être en route pour ma baronnie : heureusement, j'ai toute confiance en mes hommes, ils me sont dévoués, ils sauront la protéger à moins qu'un traître ne se dissimule parmi eux. Thibault saura le démaquer : il est précieux ce gamin, débrouillard, je l'ai pris sous mon aile et je l'ai sorti de sa ferme pour lui faire donner une éducation.


La messe est finie.


Je rejoins la salle de banquet et je m'empare d'un cuissot de chevreuil, tout en me demandant comment empêcher ce mariage. 

Je goûte le vin, un peu clairet , il me fait tourner la tête .. aussi je réclame de l'Anjou ou de l'Arbois auprès d'un serviteur.


Quand je bois du vin clairet ... 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 

Les deux pieds sur la table, je fais très grand seigneur ... peu de gens savent qu'en réalité, je suis le chevalier écarlate, tout de rouge vêtu pour pourfendre les pourceaux. 


Il va faire nuit, je vais rejoindre sous peu la chambre qui m'a été dévolue. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ptit bout le Sam 28 Déc - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara

avatar

Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 47

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 16:08

" En rejoignant la messe m'approche de Zabrion et glisse la main dans la bourse déjà bien remplie qui pend sur son coté, sens la douce chaleur de mon bracelet et le récupère pour le remettre à sa place

Avançant un peu me place aux cotés de Robie et lui glisse à l'oreille"

- Fais attention avec notre jeune voleur Zabrion ma petite il pourrait t'attirer des problèmes et je n'aimerai pas qu'il t'arrive quelque chose

" Tournant la tête je le vois justement me sourire, le regarde et lui rend son sourire en replaçant une mèche de cheveux derrière mon oreille et lui montre ainsi mon bracelet de nouveau à mon poignet "

La messe finie me laisse entrainer par la foule vers la grande salle de banquet, m'approche du maitre des lieux et fais une petite révérence pour lui présenter mes respects "

- Bien le bonsoir Mon seigneur ce fût comme toujours un magnifique messe, mais avec cette fois une émotion bien différente " Me tourne vers Dam Bérégonde " Si vous permettez vous êtes resplendissante Ma Dame

" Le seigneur répond à mes salutations par un hochement de tête "

- Bien le bonsoir Dame Erwinne , n'est ce pas que ma fille resplendi

" Fais une révérence avant de me détourner "

- Bonne soirée Mon Seigneur

" Vois le duc adossé au mur prêt du buffet et souri en pensant, voilà bien quelqu'un qui n'aime guère la foule

Continue de laisser mon regard errer parmis la foule et ne peux m'empêcher de sourire en voyant notre jeune voleur attablé avec la petite noblesse, la jeune Robie à ces cotés

Répond au salutations de chacun et à leurs questions, au bout d'un moment commence à m'en lasser un peu mais la politesse étant de mise ne dit rien et continue toujours avec le sourire "


Dernière édition par M Cara le Sam 28 Déc - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hingainos

avatar

Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 16:11

Clarus venait de rentrer quand la messe commença, il connaissait la plus part des sermon et prière par cœur mais ils repris les paroles avec joie. Le pré heur fut l'un des derniers à sortir de l'église, il reparti ensuite dans la salle a manger et observa les personnes présentes. Ils y avait de tout mais personne n'avait l'air de chercher de compagnies surtout pas d'un homme qui avait consacré sa vie à Dieu et à son fils.

Clarus s'installa une table près d'un homme en tenue de chasseur et la dame qui lui tenait compagnie puis il commença a manger
Revenir en haut Aller en bas
sourispunk

avatar

Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 49
Localisation : dans les sapins

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 16:19

la messe finie tous le monde , convergaient vers la table du banquet.
je décidais donc  d allez me mettre en face de ce jeune louvetier et de cette jeune femme a capuche rouge; esperant que dame Erwinne viendrais a mes cotés .


Bonjour et bonne apetit a vous , je vois que vous avez grand faim, jeune homme ,me present
Duc DE Macvin ,  et vous quel sont vos sobriquets, n y a t 'il rien a boire sur cette table .


Appel un serveur et demande un pichet de vin pour lui et ses voisins d en face

Revenir en haut Aller en bas
Estel

avatar

Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 17
Localisation : camp mercenaire

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 16:37

Robie repense aux recommandation de la jeune femme de tout à l'heure. Un Voleur, cela l'amuse un peu, Il ya souvent eu des voleurs qui se sont arretéés à l'auberge. tous ceux qui ont essayé ont amèrement regrettés d'avoir tenter de volé la tavernière ou l'aubergiste.

Elle a une dague cachée dans une de ses bottes, et sait très bien se défendre.

Avant que son voleur ne llui apporte son assiette, en homme courtois, elle voit s'approcher deux hommes qui s'installent près eux.
Elle les salue, et l'un d'eux se présente. Elle le fait à son tour

- Enchantée Monseigneur , moi c'est Robie, Tavernière de la ville
se fait servir du vin
- merci
Revenir en haut Aller en bas
zabrion



Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 17:13

zab salut l homme a droit qui a l air d etre du clergé et le duc solitaire qui s installe en face d eu .

desole je n est point de titre de noblesse je suis louvetier et chasseur , je me nome tout simplement zabrion

fait un sourire a robie  , vous voyez jeune damoiselle a la cape rouge si le grand mechant loup arrive
je vous protégez de mon corps (dit il sur le ton de l humour et un en fanfaronnant)

a enfin du vins ...
il remplit les coupe des convive au tour de lui .
a votre sante mselle robie  et a la votres mes seigneurs  puis leve  verre a la sante des future marier
Revenir en haut Aller en bas
Ptit bout

avatar

Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 46

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 19:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le maître des lieux avait bien fait les choses ... tout y était : chant, danse, mets copieux et délicats, vins assez bons, belles damoiselles, le couvert mis pour le mendiant , une seule chose dénotait dans tout cela, les circonstances du mariage et l'absence de sa bien aimée et de ses hommes .



 Quelle infamie : un mariage avec un bossu.









[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Ptit bout le Dim 29 Déc - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Estel

avatar

Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 17
Localisation : camp mercenaire

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 20:02

en entendant la réponse que donne Zabrion au duc, elle a un sourire mystérieux.
Un louvetier, un voleur et chasseur de loup. Elle ne peut pas être mieux protégée en effet.

et quand ce dernier le lui confirme avec une pointe d'humour elle s’esclaffe.
- hahaha , d'accord messire je me calerai tout contre vous , et vous me protégerez du grand méchant loup. hahaha

Elle aussi jouait sur l'humour
- je suis une fille du peuple, je connais l'humour populaire
Revenir en haut Aller en bas
Hingainos

avatar

Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 20:24

En entendant la jeune fille se présenter, le prêcheur se souvient que lui n'avait, rien fait de tel. 

Excusez moi je ne me suis point présenter, je suis Clarus Croixdepine prêcheur français, et je suis arrivé ici au fil de mes voyages et j'ai vu en ce jour béni l'occasion de célèbre dignement la naissance de notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Estel

avatar

Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 17
Localisation : camp mercenaire

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 20:51

regardant le prêcheur elle incline la tête légèrement

- Enchantée Monseigneur Clarus

La jeune femme était aux anges, elle était entourée par du beau monde et par de beaux parleurs. Elle les écoutait palabrer , regardant tantot l'un, tantot l'autre.
Elle leur souriait et par politesse faisait mine de s'interesser à ce qu'ils racontaient.
ça elle le faisait souvent lorsque accoudée à son bar elle écoutait les pochtrons bavasser et raconter leur vie et leurs pseudos exploits.

ohh il y avait toujours un ou deux héro dans le tas, mais ceux là , s'étaient les silencieux qui tentaient de se noyer dans leur verre de goutte.
Revenir en haut Aller en bas
GarouX

avatar

Date d'inscription : 25/12/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 22:03

Marcel, que la gêne n'avait jamais arrêté vu qu'il ne la connaissait pas, arriva fièrement au banquet muni de sa belle invitation. Il avait sorti ses habits du dimanche mais à côté des nobliaux et de leurs beaux atours il dénotait énormément. Bien entendu personne ne savait qui il était ni ce qu'il faisait dans la vie car il l'a passait dans les sous-sols du château d'où personne ne sortait vivant. Lorsqu'il apparaissait en public il avait le visage masqué. Il était donc tout souriant malgré les regards écœurés devant son physique et son costume (peut-être aussi que l'odorat de ces dames était agressé après son passage). 
Il se dirigea vers les amuse-bouches pour se mettre en appétit. Il était obligé d'être là à cause de cette invitation du Roi à laquelle il ne pouvait se soustraire, autant en profiter ! 
Ses manières trahissaient son manque d'éducation et il commençait à en avoir assez d'être observé pendant qu'il mangeait. Il finit par remplir ses poches de nourriture et se tint un peu à l'écart, derrière une énorme colonne de soutient. 
A son tour il commença à observer les invités...
Revenir en haut Aller en bas
Cara

avatar

Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 47

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Sam 28 Déc - 22:36

" Me faufile discrètement hors du cercle formé autour d'elle et cherche une place où m'assoir, remarque une place libre au coté du duc et m'y dirige "

- Pardonnez moi messire cette place est elle prise

" Souri à Robie " Je vois que tu es bien entourée jeune fille, Monseigneur Croix depine " Hoche la tête en guise de salut "
Revenir en haut Aller en bas
Lunacy

avatar

Date d'inscription : 27/06/2013
Localisation : Ici

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Dim 29 Déc - 11:26

Il le toisa un instant… Oui, ce gamin, fils de Comte, avait encore tout à apprendre de la vie…
Il se présentait à lui simplement… alors pas la peine de prendre des grands airs… lui aussi le pouvait s’il le voulait… Mais il ne voyait là en fait que le reflet de l’audace qu’il avait eu au même âge et il ne lui en tint pas rigueur…

Vous êtes quand même bien le fils ainé du Comte de Mornevent ? Alors vous serez Comte un jour ou l’autre… si vous évitez les mauvais coups… Et puis vous nommer Mini-Comte d’entrée de jeu aurait été un peu malvenu, non ?

Il lui décocha un clin d’œil, et posa sa main sur son épaule…
Quoi que vous en pensiez, nous nous ressemblons fortement… juste que vous avez le toupet et moi l’expérience…
Il lui sourit plus encore…
Je vous proposais juste de boire un verre ensemble et de faire connaissance tout en nous abreuvant de ces nouveaux venus, en essayant de les analyser…
Et peut-être trouverons-nous chausse à votre pied !


Il n’eut pas le temps d’aller plus loin dans la conversation que la foule fut conviée à la Messe du Jour… Emporté par la cohue, il fut séparé du fils de Mornevent… Il ne sut si ce geste était intentionnel ou pur hasard… il le saurait bien assez vite par la suite et ne s’en formalisait pas…
L’église était magnifique, et il s’assit un peu au hasard d’une place laissée libre… Il passa le plus clair de son temps à en étudier l’architecture et à détailler les magnifiques vitraux qui l’en ornaient, ne portant quasi aucune attention aux saintes liturgies et essayant juste de placer un éventuel amen au bon moment. Il n’aurait pas fallut qu’une voisine, grenouille de bénitier, crie à l’hérésie…

Le cérémonial se termine enfin… In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti… Amen ! On pouvait enfin passer aux choses sérieuses : la ripaille !

Les gens se pressent et se bousculent de nouveau, comme s’il pouvait arriver que l’on manque de vinasse ou de nourriture… Un grand tour d’horizon… là-bas au bout de cette table, des places vides… Il se moquait bien des règles de bienséance, tant qu’il était assis, nourri et abreuvé. Il s’adapterait à quiconque se trouverait à ses côtés, les passages en prison l’avaient bien appris ! Il marche droit devant, jetant quelques coups d’œil à droite, à gauche… à gauche… Mais que diantre ! A gauche de nouveau, mais la colonne lui bouche la vue, le temps des deux pas pour la contourner et un groupe s’est formé là-bas plus loin…

Il arrive à la place qu’il avait choisi, un peu perturbé, choisit le côté de la table qui lui donne vue sur ce qu’il veut observer et se présente aux gens présent… De toutes classes dirait-on…
Gentes Dames, Messires... Lunacy pour vous servir… Cette place est-elle prise ?

Il avait posé la main sur le dossier de la lourde chaise, épiant les regards… aucune contestation, il s’assit. Il fixa son regard une nouvelle fois, mais rien… il avait du rêver de nouveau… l’âge et l’excès d’alcool se disait-il… On lui avait juré que le sexe n’avait rien à voir dans cette histoire ! Il se servit du cruchon de vinasse rouge, qui, finalement, s’avérait ne pas être vinasse ! Le bruit sur la fortune de la maison était donc fondé…
Revenir en haut Aller en bas
Lucill
Admin
avatar

Date d'inscription : 16/06/2013
Localisation : Strass

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Dim 29 Déc - 12:33

Tout ce beau monde appartenait plus ou moins au château, ou bien y était invité. On avait trouvé à loger les gens, parfois hors les murs, dans la petite ville au bas du coteau, dont l'église avait rassemblé ouailles et invités pour la messe, la chapelle du château étant trop petite pour tant de gens. 

Gaie fut la soirée, bon manger, bon boire, les langues allaient bon train, les connaissances se liaient. 
Certaines rivalités aussi, à ce que je pus entendre ici et là. Ô Seigneur! Leur faire comprendre que concupiscence n'est pas amour… enfin! Plures crapula quam gladius perdidit*… mais nous verrons bien… nous verrons bien. 

Enfin, ils allèrent se coucher, les uns après les autres. Et ainsi avais-je fait, moi aussi, après avoir mené conversation intéressante avec le futur épousé. Un jour, peut-être, l' Eglise aurait-elle une place plus grande dans ce nouveau sacrement qu'est le mariage, mais, l'avoir fait reconnaître comme sacrement est déjà une belle avancée. Je n'oublie point que nos grands parents, voire encore nos pères se contentaient de prendre concubines. Il est vrai que tout le monde n'avait point la Foi non plus. 


Je fus réveillé par un grattement frénétique à ma porte.

Ouvrant l'huis, je vis l'intendant, les traits contractés, la face grise. Les mots sortirent de sa bouche, se pressant et bousculant, au point que je dus l'arrêter et le faire répéter. 

- Voyons, calmez vous. Il est arrivé un malheur? Vous dites, vous avez trouvé l'un des convives et il est trépassé? Etes-vous sur?

 - Si je suis sur!? Vous le seriez aussi. Mes gens l'ont trouvé alors qu'ils allaient nettoyer la salle et tout remettre en ordre. Mon Père! Le Diable est céans! Il faut faire quelque chose! L'une des servantes a eu une attaque du Haut Mal en le voyant! C'est affreux! affreux! Il faut purifier! Il faut.. 

 - Allons… calmez vous! Certainement un convive qui a trop bu. C'est déplorable, mais..

 - Hah! Vous ne direz plus cela quand vous aurez vu de qui il s'agit, m'interrompit le serviteur. Et surtout comment il est est, rajouta-t-il à voix basse. 

L'inquiétude me gagna aussi. C'est presque en courant que j'arrivai dans la grand salle. On me montra un coin, le long du mur, derrière la table. Je ne pus que me signer, frénétiquement, il paraît, la bouche béante devant ce spectacle de géhenne.  L'homme était recroquevillé sur lui-même, mais on reconnaissait très bien qu'il manquait de la chair au cadavre. Presque toute la chair, en réalité. L'une des jambes gisait plus loin, arrachée.
Jamais au cours des rudes batailles où j'avais servi je n'avais vu pareille horreur. 

Je m'assis sur le siège derrière moi, tout en contemplant cette vision cauchemardesque. Voyons, c'était impossible, mon Dieu!  Je me pris la tête entre les mains, afin d'essayer de réfléchir. 

Il fallait aller prévenir  le Seigneur… lui annoncer qu'outre l'outrage fait à sa maison, il allait avoir un problème politique à gérer. Car le mort était le duc de Joyeuse. 

Il fit rassembler tous les gens ayant passé la nuit au Château dans le solar, puis donna ses instructions. Personne ne pouvait désormais quitter le château, les issues étaient gardées, et il fallait trouver le coupable de cette ignominie. 

Je ne veux rien savoir! Vous êtes tous suspects, vous me trouverez celui qui a commis ce crime!! Je suis responsable envers la famille du duc, et envers mon Suzerain! Je ne veux pas que l'on attaque mes terres! Et je n'hésiterai à sacrifier aucune vie, tant que je ne serai arrivé à connaître la Vérité. 
A vous de me la dire! Et, si vous avez peur, vous vous garderez entre vous! Ma famille sera protégée par mes gardes. 


*L'ivresse a causé la perte de plus de gens que le glaive



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://werevolves.forumactif.org
Kallindra

avatar

Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 33
Localisation : http://shadowslegends.forumactif.org/

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Dim 29 Déc - 13:02

Je suis réveillée en sursaut par des grattements. Mon ami ne m'avait point dit qu'il avait un animal. C'est alors que j'entends les hurlements de l'intendant. Je reconnais sa voix pour traiter avec lui à la foire annuelle de Trec. Il nous achète eaux de vie et confitures ce qui me permet de faire vivre notre couvent et de faire des travaux réguliers dans l'abbatiale à la gloire de Notre Seigneur Jésus Christ et du Très Haut.  Un meurtre. Il est question d'un meurtre. J'entends le départ précipité du saint homme de ce château. Nous nous connaissons depuis si longtemps, je ne peux pas le laisser affronter seul cette ignominie. Je m’apprête aussi vite que je le peux. La tenue d'abbesse reste simple et de toute manière je ne me complairais pas dans le luxe, enfin plus maintenant. Des souvenirs tentent de refaire surface, je les repousse bien au loin, ce n'est pas le moment.

Je finis par rejoindre la grande salle. Ce n'était pas très difficile de trouver le lieu du crime, les gens du château ne parlent que de cela. Je vois le corps et suis stoppée net dans mon avancée. Je me signe. Le diable avait dit l'intendant. Il ne se trompe pas. C'est hideux, horrible, monstrueux. Oui monstrueux. Je pousse un cri effrayé très féminin en reconnaissant le promis et retient un juron blasphématoire. Je ne peux pas croire que Bérégonde ait été si effrayé qu'elle ait fait assassiner aussi sauvagement le Duc. Veuve avant d'être mariée, quelle tragédie. Je m'approche de mon ami et lui souffle :

- Il vaudrait mieux couvrir Sa Grâce et le faire porter dans les caves du château.Si vous avez un apothicaire ou un médecin, il pourrait l'examiner et nous dire comment est mort Sa Grâce ?

Je me tourne vers le seigneur des lieux.

- Je vous apporterais toute mon aide Mon Seigneur, vous qui êtes si bon notre communauté. Si vous le permettez bien entendu.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Kallindra le Dim 29 Déc - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://shadowslegends.forumactif.org/
Cara

avatar

Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 47

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Dim 29 Déc - 13:04

" Etant fatiguée me lève et salue les personnes présentes à note table avant de me retirer dans une chambre pour y prendre un repos bien mérité après avoir été sollicitée par tout ces gens "


- Bien le bonsoir à vous passer une belle nuit


" Au beau milieu de la nuit des bruits extérieurs me reveille, intriguée, j'enfile une robe de chambre et me dirige vers la source de toute cette agitation


Arrivée dans la grande salle m'arrête net en voyant le spectacle horrible qui s'y est déroulé, du sang partout et un corps dans le coin, me laisse tomber sur la première chaise et murmure "

- Seigneur Dieu c'est encore pire que ce que j'ai jamais imaginé, mon Dieu proteger nous de ce mal
Revenir en haut Aller en bas
sourispunk

avatar

Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 49
Localisation : dans les sapins

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Dim 29 Déc - 14:09

Apres avoir bien bu et mangé  en de si bonne compagnie ,  et partis me couché  le cœur leger d' avoir passe ce repas aux cotés de dame Erwinne .

Dans mo reve nous etions tous les deux en ballade au bord de l etang du château , mais des bruit vinrent troubler mon reve.

me leve en catastrophe , enfile mes vêtements et descend dans la salle ou tous ce bruit est

Arrive et vois cet homme completement dechiquetté , il y en a partous sa jambe arrachée plus loin de son corps
et ces morsures enorme , une odeur bestial traine encore en ces lieux  , cette odeur je la connais je l ais déjà renontre sur les champs de bataille .

Apercois la belle Erwine les main sur mon visage , la prend dans mes bras et  l emporte au loin.

vous  devriez remonter dans votre chambre , ce n ' est pas un spectacle pour vous , et surtout fermée a double tour et n ouvrez a personne
Revenir en haut Aller en bas
Eloradae

avatar

Date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   Dim 29 Déc - 14:45

Alexiel laissa échapper un long bâillement. La nuit avait commencé par de très jolis rêves mais s'était terminée péniblement. Les chiens n'avaient cessé d'aboyer et semblaient inquiets. Elle ne les avait jamais vu comme ça. Tous les efforts de la petite fille pour les rassurer avaient été vains.


Elle sortit de l'écurie pour aller puiser un peu d'eau. Quantité de personnes convergeaient vers le château et s'échangeaient des paroles d'un air inquiet. Rapidement, elle revint mettre de l'eau aux chiens, se débarbouilla et changea ses vêtements pour que sa mère ne devine pas où elle avait passé la nuit. Frénétiquement, elle tâcha de retirer la paille de ses cheveux et s'encourut au château. Tout le monde se bousculait autour de la grande salle. Petite comme elle l'était, elle n'eut aucun mal à se faufiler et à voir ce qui intéressait tout le monde... Alexiel porta ses mains à sa bouche pour ne pas crier. Elle n'avait rien vu de tel dans sa vie et cette vision serait certainement la source d'un grand nombre de cauchemars à venir. Choquée, elle se laissa transportée dans le passio où elle écouta les paroles de son seigneur, qui la marquèrent d'autant plus : il pensait que quelqu'un était à l'origine de cela ? mais c'était impossible, seul un animal sauvage aurait pu s'attaquer de la sorte à quelqu'un ! Elle ne comprenait rien, non rien du tout...



Une fois le discours terminé, la petite fille commença à appeler :
- Papa, maman, vous êtes où ?
Elle fit le tour de la salle à plusieurs reprises mais ne trouva personne. Et si ses parents avaient été aussi dévorés ? Des sueurs froides envahissaient tout son corps au fur et à mesure qu'elle paniquait. Finalement, épuisée de peur, elle se laissa tomber contre une colonnade et éclata en sanglot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOEL, bloody Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOEL, bloody Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» Joyeux Noel à tous
» Bùche de noel au cafe
» Joyeux Noel
» joyeux noel et bon bout d'an !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Werevolves have never gone :: Werevolves Role Play :: [archives] BLOODY NOEL-
Sauter vers: